8/31/2014

Chelsea buns


Nous y voilà : la rentrée. Il y a comme un effet boomerang en cette période, de celui qui me rappelle enfant quand je préparais les étiquettes de mes cahiers, m'appliquant à écrire mon prénom. L'exercice relevait d'avantage de la calligraphie tant j'y mettais le coeur à l'ouvrage, tirant la langue, le nez collé aux interlignes. 
J'adorais respirer l'odeur des nouvelles fournitures, j'aimais moins quitter le doux cocon qu'étaient les vacances. Comme un appréhension au creux du ventre, logée entre euphorie et nostalgie. Je savais que j'allais retrouver mes copines d'école mais allais-je partager la même classe ? Et les mathématiques, matière que j'avais en horreur, allaient-elles m'en faire voir de toutes les couleurs encore une fois ? Les couleurs je les préférais en cours d'art plastique, parce qu'il n'y avait aucune limite à l'imagination, parce qu'il n'y avait aucune équation possible sauf celle du pinceau et de la créativité.
Aujourd'hui c'est évidemment bien différent. Septembre, plus que janvier, est selon moi synonyme de nouveau départ et de résolutions. Comme une envie de dessiner différemment les chemins empruntés, de grandir un peu plus mais toujours d'écouter mon âme d'enfant. Septembre est un peu la promesse de l'avenir. On sait ce qu'on aimerait qu'il soit mais on ne sait ce qu'il sera. Et c'est aussi là que réside l'avenir : dans les surprises qu'il nous réserve et dans notre capacité à leur répondre... Bonne rentrée...

INGRÉDIENTS POUR 8 CHELSEA BUNS :

500 g de farine
1 sachet de levure de boulanger
30 cl de lait entier
40 g de beurre doux pommade
1 oeuf battu

Pour la garniture :

25 g de beurre doux fondu
75 g de sucre brun
2 cuill. à café de cannelle en poudre
100 g de raisins secs
1 pommes Granny pelée et coupée en petits morceaux

Pour le glaçage :

2 cuill. à soupe d'eau
3 cuill. à soupe de sucre en poudre
1 cuill. à café de cannelle en poudre

PRÉPARATION :

1. Dans un saladier, tamiser la farine et une cuillère à café de sel fin. Former un puits au centre.

2. Verser au centre la levure de boulanger, le lait tiédi mélangé au beurre doux et l'oeuf battu. Mélanger dans un premier temps à la spatule en bois puis à la main sur le plan de travail fariné jusqu'à ce qu'une boule se forme, ajouter de la farine si nécessaire. La pâte doit être élastique et ne pas coller au plan de travail. Huiler un récipient propre et y déposer la pâte. Laisser reposer une heure dans un endroit tiède.

3. Abaisser la pâte en un rectangle de 30 x 25 cm. Mélanger ensemble le beurre fondu, le sucre brun et la cannelle. Badigeonner la pâte de ce mélange en laissant 2 cm libres de chaque côté de la pâte. Répartir les raisins secs et les morceaux de pommes dessus. Rouler la pâte en un boudin et découper 8 tronçons de pâte. Déposer ces derniers dans un moule rectangulaire tapissé de papier sulfurisé. Laisser reposer 30 minutes supplémentaires.

4. Préchauffer le four à 190°C. Faire cuire les chelsea buns 20/25 minutes jusqu'à ce qu'ils aient une belle couleur dorée.

5. Réaliser le glaçage : dans une casserole  faire fondre le sucre en poudre dans l'eau en l'amenant à une petite ébullition. Badigeonner les chelsea buns de ce sirop et saupoudrer d'un mélange sucre en poudre/ cannelle.




5 commentaires:

  1. Beautiful, moelleux et bons! ils sont tops!
    Sinon rien à voir mais j'adore ces assiettes!!
    belle journée.

    RépondreSupprimer
  2. Ça a l'air splendide, l'heure du goûter arrive et tu m'a donné vraiment faim!

    RépondreSupprimer