3/01/2015

French toast, vanilla ice cream and grenada | Brioche perdue, glace vanille et grenade



Ce que j'aime dans le pain perdu, c'est qu'on ne s'y retrouve jamais. Les sens en émoi, impossible de savoir lequel est le plus savoureux : le moelleux du pain imbibé de lait vanillé ou l'alliance subtile de la glace, qui lentement fond, pour se mélanger au jus des fruits frais ?
Choisir c'est se refuser quelque chose qu'on aime, alors je préfère aimer deux fois plus. Considérez cela comme de la bonté d'âme et de coeur et non comme de la gourmandise. Car la gourmandise, elle, demanderait de se resservir...

INGRÉDIENTS POUR 2 PERSONNES :

- 4 tranches de brioche tressée 
- 25 cl de lait
- 50 g de vergeoise blonde
- 1 gousse de vanille 
- 1 oeuf
- 1 grenade
- De la glace

PRÉPARATION :

1. Dans une jatte, battre l'oeuf, le lait, la vergeoise blonde et les graines de vanille.

2. Vider la grenade des ses graines : couper la grenade en deux puis à l'aide d'une spatule en bois et au-dessus d'un récipient creux, taper fort sur le côté bombée de la grenade. Les graines devraient se détacher toutes seules.

3. Faire fondre 20g de beurre dans une poêle. Tremper chaque face des tranches de brioche dans le mélange à base de lait vanillé. Faire cuire la brioche en veillant à ce qu'elle ne brûle pas mais prenne une jolie couleur dorée.

4. Dressage : déposer deux tranches de brioche dans chaque assiette, déposer une boule de glace vanille puis parsemer de grenade fraîche et verser un peu de son jus obtenu au préalable.




13 commentaires:

  1. c'est une très bonne idée la brioche perdue celle ci est magnifique !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Wattoote, c'est surtout que c'est beaucoup plus gourmand. J'ai une fâcheuse tendance à toujours vouloir plus! On ne vit qu'une seule fois ;)

      Supprimer
  2. Oh oh oh c'est trop beau, bon, tentant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis-donc Caneylle, ne serais-tu pas en train de succomber ?! :) Bise

      Supprimer
  3. Se refuser de choisir, aimer de façon inconditionnel et savourer ce moment délicat et remplie de douceur !
    Comme j'aime ton écriture, tes belles idées, ton amour pour la pâtisserie, le plaisir est toujours là quoi que tu fasses !
    Belle journée, des bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Héléna, comme tes mots me touchent, merci beaucoup. Je n'ai jamais fais les choses à moitié, comme dirait ma mère : je suis entière. Et en même temps, pourquoi donner peu quand on peut donner plus ?! Je suis heureuse de partager cela avec toi. Des bises.

      Supprimer
  4. Oh la la! ça me fait bien envie tout ça! C'est terriblement gourmand! Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique ! J'en ferais bien mon 4 heures !

    RépondreSupprimer
  6. Voici comment sublimer la brioche perdue, une touche de grenade.
    Je fonds ^^

    RépondreSupprimer
  7. J'essaie d'être raisonnable ces derniers jours mais là j'ai juste envie de foncer en cuisine me préparer du pain perdu pour un goûter tardif !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu aurais tord de t'en priver (même quinze jours après, je peux être longue à répondre parfois et j'en suis désolée).

      Supprimer
  8. La grenade trouve parfaitement sa place dans cette recette ! Quel délice !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Philippe. Je suis heureuse qu'elle ai su vous régaler.

      Supprimer